Cette épreuve officielle comprend 3 parties (1 mn/coup), tirées aléatoirement et jouées simultanément dans de nombreux centres à travers la francophonie.

Records de l'épreuve

  • Plus grand nombre de victoires :
    MICHEL Antonin (7 en 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2015, 2016).
  • Plus petit nombre de points perdus :
    MICHEL Antonin (0 en 2008).

 

Vainqueurs du Simultané mondial de blitz depuis 1994 :

Année Nb joueurs Vainqueur Pays Négatif
 2016 1864  MICHEL Antonin  alt FR -10
 2015 2016  MICHEL Antonin  alt FR -33
 2014 1997  LEROY Fabien alt FR -20
 2013 1996  SANTI Romain alt FR -39
 2012 1875  SANTI Romain alt FR -18
 2011 1991  DELAFONTAINE Hugo alt CH -12
 2010 2192  LEROY Francis alt FR -42
 2009 2316  DELAFONTAINE Hugo alt CH -26
 2008 2085  MICHEL Antonin alt FR Top
 2007 2147  CHINCHOLLE Thierry alt FR -15
 2006 2119  MICHEL Antonin alt FR -2
 2005 2133  LACHAUD Jean-François alt FR -6
 2004 2100  MICHEL Antonin alt FR -18
 2003 2242  HELLEBAUT Jean-Pierre
 MICHEL Antonin
alt CH
alt FR
-37
 2002 2055  MICHEL Antonin alt FR -7
 2001 1931  DE BRUYNE Guy alt BE -10
 2000 1811  MICHEL Antonin alt FR -14
 1999 1690  OUARDA Abderrazak alt TN -9
 1998 1394  PIERRE Christian alt BE -78
 1997 1270  PIERRE Christian alt BE -28
 1996 1038  DUGUET Michel alt FR -7
 1995-déc. 744  PIERRE Christian alt BE -31
 1995-fév. 355  LACHAUD Jean-François alt FR -34
 1994 301  LACHAUD Jean-François alt FR -115

 

N.B. : D'abord organisé au mois de février, le Simultané mondial de blitz a été déplacé au mois de décembre, en 1995. Il y eut donc deux Simultanés mondiaux de blitz cette année-là (en février et en décembre).

 

Historique du Simultané mondial de blitz

1994-1995 : Jean-François Lachaud remporte les deux premières éditions, la deuxième, en février, augurant son titre mondial à Ovronnaz.

1995 (bis) : Christian Pierre lui succède au palmarès, en décembre.

1996 : Michel Duguet, disparu des compétitions depuis 1991, a conservé sa vista et signe un come-back épatant.

1997-1998 : Christian Pierre est bien le champion incontestable des années 90, cinq titres mondiaux et déjà trois SMB dans l'escarcelle !

1999 : Abderrazak Ouarda crée la surprise à -9, suscitant autant d'admiration que de suspicion infondée.

2000 : Antonin Michel annonce sa mainmise sur le Scrabble des années 2000.

2001 : Guy de Bruyne crée la surprise, lui aussi. Le SMB est-il devenu une épreuve ouverte à tous les exploits ?

2002 : Antonin Michel (-7) n'a quasiment pour adversaire que lui-même, Christian Pierre s'accroche à -27, Luc Maurin est 3° à -64.

2003 : Antonin doit partager la première place avec l'homme en forme de l'époque, Jean-Pierre Hellebaut, à -37. Anthony Clémenceau tient la chandelle à -61.

2004 : Antonin (-18) remporte son 4e SMB, devant Jean-Pierre Hellebaut (-39) et le météore Christophe Leguay (-46).

2005 : Jean-François Lachaud, qui ne joue plus guère les simultanés, rappelle qu'il est un joueur rapide (-6), devant Christophe Leguay qui y prend goût (-16) et Thierry Chincholle (-18).

2006 : Antonin (-2), dans une forme olympique, précède son traditionnel adversaire Jean-Pierre Hellebaut qui n'a pas démérité (-13), Eugène Lama terminant plus loin (-49).

2007 : Thierry Chincholle, souvent placé, jamais gagnant, s'exile à Bihorel pour gagner à -15, devant Antonin (-22) et... Jean-Pierre Hellebaut (-49).

2008 : Antonin remporte son 6e SMB, seul, mais avec maestria au top (!). Franck Maniquant (-19) et Thierry Chincholle (-24), au coude-à-coude à Chaville, ne regrettent rien...

2009 : Le Simultané mondial de blitz le plus serré de l'histoire, avant-goût des championnats du monde de Montpellier 2010 : Hugo Delafontaine (-26) sprinte devant Babacar MBengue (-27) et David Bovet (-32). Le trio le plus jeune aussi... Une page du scrabble duplicate se tournerait-elle ?

2010 : Pas encore ! Le quinquagénaire Francis Leroy, digne père de son fils (...), l'emporte à -42, devant le duo Khalifa Ba & Thierry Chincholle (-59).

2011 : Hugo Delafontaine empoche son 2e SMB à -12, devant Romain Santi (-15) et Abderrazak Ouarda (-25). Comme en 2009, aucun Français sur le podium.

2012 : Romain SANTI (BE) a remporté brillamment l'épreuve à -18. Il devance le Congolais Eugène LAMA (-25) et le Français Guy DELORE (-41). Un grand BRAVO également à tous les vainqueurs par série, en particulier à l'Ivoirien 2e série Saturnin N'GUESSAN (4e) et au Congolais 7e série Simondo MUANDA, qui termine dans le Top 100 (96e) !

2013 : Romain SANTI (FR car c'est désormais la nationalité qui prime) bisse, mais ce fut encore plus serré! -39, devant Kévin MENG (CH) -41 et Sullivan DELANOË (FR) -43. Un simultané à nouveau pour les jeunes. Plus de 20 fédérations pour la première fois (22).

2014 : Quatre ans après son père et deux ans après son titre mondial de la spécialité, Fabien LEROY (FR) signe une nette victoire à -20. Un autre Fabien de l'Est, DOUTÉ (FR), est 2e à -31 et Germain BOULIANNE (QC) à -35. Record de fédérations participantes porté à 23.