Coordonnées

drapeau-rdc

FECOS – B.P. 7533 – Kinshasa 1 – République démocratique du Congo
Tél. (243) 819 956 295 ou (243) 998 685 007 ou (243) 842 000 078
Mél Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Code pays : CD



Logo FECOS2

 

Bureau directeur

  • Président : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Vice-présidents : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. & Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Secrétaire général : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Instances régionales

  • Bas-Congo : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Kasaï occidental : Mme MULUMBA
  • Kasaï oriental : Zéphyrin KAMANGA
  • Katanga : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Kinshasa : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Maniema : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Nord-Kivu : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Sud-Kivu : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Panafricains

xls Résultats du Congo Kinshasa – 19 novembre 2011

xls Résultats du Congo Kinshasa – 15 octobre 2011


En complément

Première fédération d'Afrique noire reconnue par la FISF, la FECOS a vu le jour en 1984. Son impact ne s'est pas fait attendre longtemps ; très vite, le Scrabble Duplicate a attiré beaucoup de monde, dans divers milieux, grâce à un outil de première nécessité dont la FECOS se servait : l'émission de télévision "TELE-SCRABBLE" (la première émission au monde consacrée exclusivement au Scrabble), diffusée sur la chaîne nationale. On notera la création de deux ligues régionales (celle de Kinshasa et celle du Katanga) et de plusieurs clubs disséminés dans le pays. On verra également émerger, en un rien de temps, des joueurs de talent capables de rivaliser avec ceux de l'Europe.

Cet élan fut estompé brusquement, vers 1991, avec le début des tumultes politiques qui ont secoué le pays. La FECOS n'a pas été épargnée par cette crise multiforme. Il y a eu succession de plusieurs comités sans véritable action d'envergure ; et si la FECOS a survécu à  tous les vents mauvais qui soufflaient, c'est par la volonté de quelques personnes dévouées, éprises fortement de l'amour de notre noble jeu.

Malgré une certaine stagnation, les structures ont résisté à la désintégration et il a toujours existé un service minimum  pour assumer l'exécution des programmes et activités. Il est aussi important de souligner que la FECOS fait partie officiellement des fédérations de sports et loisirs reconnues par le ministère de la Jeunesse, des Sports et Loisirs de notre pays.

Actuellement, elle fonctionne essentiellement avec la ligue de Kinshasa et la ligue du Katanga, sans que la jonction avec d'autres clubs régionaux (Bukavu, Mbandaka Kasai...) n'ait vraiment pu se réaliser. Kinshasa regroupe 10 clubs adultes et 8 clubs scolaires. On évalue à 300 joueurs le nombre d'amateurs plus ou moins réguliers de Duplicate, faute de mise en application d'un système d'affiliation des joueurs.

Les activités principales organisées par la FECOS sont :

  • les Interclubs ;
  • les différents tournois ponctuels ;
  • le championnat de Kinshasa (Elite, paires, blitz) ;
  • le tournoi de Matete ;
  • les simultanés mondiaux ;
  • les Panafricains ;
  • le Simultané national avec Kinshasa, Mbujiyami, Bukavu et Matadi.


En savoir plus sur le Congo Kinshasa
(Encyclopédie Wikipédia)