Organisée sous l’égide de la FISF, l'épreuve du Grand Chelem international est automatiquement ouverte à tous les joueurs engagés dans l’un ou l’autre des festivals homologués "Grand Chelem". Elle est dotée de manière attrayante par la FISF.

Les festivals comptant pour le Grand Chelem sont actuellement au nombre de six :

 

Déroulement de la phase "Grand Chelem"

A l’issue du festival, les 15 premiers du classement général sont qualifiés pour participer à la phase "Grand Chelem" (y compris les éventuels ex aequo au 15e rang). Les joueurs qualifiés entament une manche supplémentaire selon le système dit de la "mort subite". Cette manche se déroule préalablement à la cérémonie de clôture. Le temps de réflexion diminue progressivement :

  • 3 coups en 1’00 + 20" ;
  • 3 coups en 40" + 20" ;
  • X coups en 20" + 20" (jusqu’à la fin de la partie).

Le joueur qui, sur un coup, marque moins que le maximum trouvé est éliminé. Le classement de la manche est établi en fonction, dans l’ordre, du coup d’élimination, des points marqués sur le coup puis de la place au festival. S’il y a égalité jusqu’au dernier critère, il y a partage des points Chelem.

Classement général final

Il est établi par addition des points chelem marqués dans l’année, en ne considérant que les trois meilleurs résultats obtenus.

Un coefficient 2 est attribué à la meilleure étape de tout joueur licencié dans une fédération sans Chelem (hors Luxembourg et Royaume-Uni).
Un coefficient 2 est attribué à la meilleure étape de tout joueur licencié dans une fédération avec Chelem, si le joueur participe aux épreuves dans au moins deux pays différents.
Un coefficient 2 est attribué à la moins bonne étape, y compris en cas de non qualification, de tout joueur licencié dans une fédération avec Chelem, si le joueur participe à plusieurs épreuves mais dans un seul pays.

En cas d’égalité, on prend en compte dans l’ordre :

  • le nombre de festivals joués (avantage donné au joueur ayant le moins de festivals à son actif, avec un minimum de deux) ;
  • le nombre de victoire(s), de deuxième(s) place(s), de troisième(s) place(s), etc., jusqu’à ce que les joueurs soient départagés ;
  • le total des rangs obtenus dans les festivals eux-mêmes, divisé par le nombre de festivals auxquels le joueur a pris part.



Retour à la page de présentation